Circuit sud authentique Maroc

Maroc du sud, version authentique

Une plongée magnifique dans l’authenticité préservée du sud marocain. Avec des ‘oasiennes’, comme les vallées du Draa et du Dadès et ses casbahs cernées de jardins de roses. Puis les grandes dunes de l’erg Chebbi pour une ‘immersion’ dans le désert. Des originales, avec le Saghro, Maroc des derniers nomades. Et pour finir Marrakech et sa médina colorée.

À partir de 800 euros

dates
8 Jours/7 Nuits
Vol inclus
Vol inclus
Transport en 4x4
Transport en 4×4
Transport en minibus ou bus
Bus ou minibus
Hébergement en hôtel
Hôtel
dates
Bivouac
Repas
Pension complète
Randonnées trekking
Randonnées trekking
Guide francophone
Guide francophone

Jour 1 : France / Marrakech

Accueil aéroport et transfert à votre hôtel. Repas libres. Nuit en hôtel***

Jour 2 : Marrakech / Ouarzazate / Palmeraie de Skoura (270 km env)

Départ vers le grand sud en traversant le Haut Atlas au col du Tichka pour descendre vers le sud marocain.
Arrêt déjeuner à Ouarzazate avant de continuer sur la palmeraie de Skoura. Créée au XIIe S. par Yacoub El Mansour, elle est parsemée de nombreuses forteresses de terres ressemblant à de gigantesques châteaux de sable, comme Dar Aït Sidi El Mati ou la casbah Amerhidil.
La palmeraie est irriguée par un réseau de petits canaux qu’on appelle khetara. Sous les palmiers, les arbres fruitiers, pommiers, amandiers, noyers, grenadiers, figuiers… et, au pied des arbres, le blé ou la luzerne, selon la saison. Vous pourrez vous promener dans la palmeraie ou profiter de la piscine. Dîner et nuit chez Laila au cœur de l’oasis, ou similaire

Jour 3 : Palmeraie de Skoura / Gorges de Dades / Gorges de Todra (300 km env)

Ce matin nous partons vers le Dadès et la vallée du Mgoun.
Des amandiers fleuris dès le mois de février, des arbres fruitiers et de nombreuses cultures, on l’appelle le verger du sud marocain car abondamment arrosée par les oueds qui descendent du Haut Atlas. Elle est aussi appelée la ‘vallée aux 1000 casbahs’ à cause des nombreuses forteresses en pisé, qui rappellent la période pas si lointaine où s’affrontaient les tribus berbères des montagnes et du désert.
Puis la route file de nouveau, un trait noir au milieu d’une palette d’ocres intenses. Les chemins se croisent et se perdent vers les montagnes du Haut Atlas ou les cimes du djebel Sarhro. L’herbe se raréfie, l’oued se transforme en ruisseaux ou en cascades. Des pierres, rien que des pierres, on dirait le désert… et c’est presque le désert avec parfois une oasis, comme celle de Dadès qui arrive comme une bouffée d’air et de verdure.
En continuant vers Boumalne et la palmeraie de Tinghir, les gorges s’enfoncent dans la montagne à travers des falaises impressionnantes. A Todra, vous voilà face à deux falaises à pic de 300 mètres de haut, séparées par un étroit couloir d’une vingtaine de mètres : Un spectacle inoubliable à photographier.
Faites une balade en fin d’après-midi lorsque les autocars de touristes les ont quittées : Calme et couleurs somptueuses ! Déjeuner en cours de route. Dîner et nuit à l’auberge d’ Anissa à l’entrée des gorges, ou similaire.

Jour 4 : Todra / Tinghir / Oasis de Merzouga / Dunes de l’erg Chebbi (150 km env)

De Tineghir à l’oasis de Merzouga, la route devient plus étroite mais tellement intéressante.
L’Oued Ziz creuse son lit parmi les rocailles roses et des falaises ocre, fertilisant ses rives par une double rangée de palmiers. Enfin la vallée s’élargit, les montagnes s’abaissent, des bouffées d’air chaud annoncent l’approche du désert. Déjà le sable fait quelques apparitions, et la palmeraie s’épanouit, s’élargit, c’est le Tafilalet, avec plus d’1 million de palmiers dattiers. Le Tafilalet offre de splendides paysages désertiques ponctués de palmeraies verdoyantes et rafraîchissantes, où vous pourrez déjeuner ou faire un pique-nique.

Puis vers Merzouga, le désert apparaît peu à peu, avec ses grands espaces à l’infini et ses dunes d’un sable fin de couleur ocre orangé… Bienvenus dans le Sahara.
Déjeuner avant de partir vers votre campement de tentes nomades à pied ou à dos de dromadaire (en option) pour profiter du coucher du soleil sur la crête des dunes. Dîner et nuit sous tente traditionnelle.

Jour 5 : Oasis de Merzouga / Vallée du Draa (290 km)

Prolongez l’effet désert et admirez le lever du soleil sur la crête des dunes, avant de partir vers Tazzarine.
La route longe le djebel Ougnate et le djbel Saghro. Des paysages désertiques et lunaires, ponctués de minuscules oasis ou où s’installent pour l’hiver les nomades Ait Atta sous leurs grandes tentes noires, les khaimas. A l’automne et au printemps ils effectuent la transhumance entre le Haut Atlas et les oasis désertiques du djbel Saghro. Ils vivent de l’élevage de mouton et de chèvres dans ces paysages à la beauté rude et austère.
Après un pique-nique, nous prendrons la direction de la vallée du Draa pour arriver à l’oasis de Nkob, puis celle de Tamnougalte, ancienne étape caravanière.
Construit au XVIe siècle à l’époque où les grandes caravanes faisaient commerce entre le Tafilalet et Tombouctou, le ksar Tamnougalte, est la capitale des tribus berbères Mezguita. Il constituait un point stratégique sur la route des grandes caravanes, car l’or venant du Soudan y était transformé et frappé en monnaie. Toujours habité par les mêmes familles, il a conservé son architecture authentique, typique du sud marocain.
Dîner et nuit à la casbah de Yacob au cœur du Ksar. On y entre par la porte des caravaniers

Jour 6 : Agdz / Ouarzazate / Marrakech (300 kms)

Après votre petit déjeuner face à la palmeraie, vous partirez tranquillement pour Marrakech.
En route vous ferez une halte à la kasbah Ait Benhaddou, pour une visite (libre) de ce ksar classé patrimoine mondial par l’UNESCO. Déjeuner.
Arrivée à Marrakech en fin de journée. Dépose à votre riad. Diner libre. Nuit en riad en pleine médina.

Jour 7 : Marrakech

(Guide ville en option)
Une journée complète pour découvrir la cité berbère du pays à travers les anciens palais de ses bâtisseurs qui ont fait l’histoire de la ville : le palais el Badi, élevé à la fin du XVIe siècle par Ahmed El Mansour, le Palais Bahia, les tombeaux Saadiens, la Koutoubia.
Puis traversez la médina et les souks – Avec plus de 600ha, la médina est une des plus étendue du Maghreb. C’est là que bat le vrai cœur de Marrakech et de ses habitants, dans un dédale de ruelles sinueuses, où la vie de chaque quartier s’organise autour de sa mosquée, de sa fontaine, de son hammam et de son four.
N’oubliez pas les jardins Majorelle créés dans les années 20 par le peintre français. Un jardin de couleurs et de senteurs où vous découvrirez une collection de plantes rares des cinq continents. Ici contrastes, couleurs, jeux de lumière semblent sortis d’un de ses tableaux.
Promenez-vous dans les jardins de la Ménara au soleil couchant. Et rentrez en calèche vers la place Djema el fnaa pour profiter en fin de journée de l’ambiance du lieu.
La place Djema el Fnaa c’est l’âme de Marrakech, un immense théatre à ciel ouvert. Elle vibre au rythme des musiciens, charmeurs de serpents, conteurs, bateleurs et jongleurs. Le meilleur moment pour en apprécier l’ambiance c’est le soir depuis les terrasses des cafés, à l’heure où les échoppes allument leurs fourneaux pour préparer les repas. Repas libres. Nuit en riad.

Jour 8 : Marrakech / France

Transfert aéroport et départ.

Circuit et ordre des visites pouvant être modifités. Hôtels mentionnés à titre indicatif.