C’est à travers la foi chrétienne, à laquelle l’Arménie s’est convertie dès l’an 301, avant toute autre contrée, que l’identité et la culture arméniennes se sont épanouies. D’un bout à l’autre du pays, des monastères ont été édifiés, dont plusieurs sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco

L’accueil est partout enthousiaste en Arménie : l’étranger, encore rare, est invité à s’asseoir et manger. Et pour le remercier d’être venu, à trinquer d’un verre de cognac ou de vodka.

.